Rechercher
  • Blog Renaud MALINCONI

J-3 avant Magny-Cours pour Renaud et le Team Sprint Motorsport


Bonjour à tous !!!


Ça y est , enfin, la longue trêve estivale est finie !


C'est vrai que cette année le calendrier est assez étalé et il est difficile d'avoir une activité régulière, notre dernière course remontant au 7 juillet dernier !



Les vacances ont été mise a profit pour faire un bon checkup de la voiture, en effet lors de la course précédente à Lédenon, notre voiture présentait des signes de surchauffe au niveau de l'huile. Certes la température dans le Gard était assez élevée, voire caniculaire, mais cette surchauffer n'aurait pas du avoir lieu.


Nous retrouverons donc le tracé de Magny-Cours dès vendredi avec le Team Sprint Motorsport et il devrait y faire bien moins chaud !


Magny Cours fait indéniablement partie de mes circuits préférés, j'y ai toujours pris un plaisir immense à boucler des tours sur ce tracé qui alterne à la fois parties techniques et rapides, et pour agrémenter le tout j'y ai toujours fait de bons résultats.

C'est ici que en 1995, j' ai fait le break pour l'obtention de mon titre de Champion de France, l'année d'après podium en Formule Renault ainsi qu'en Caterham en 1999, et plus tard en 2006, pole position au 24H du Lion. Plus récemment, en 2016 et 2017, le titre en Proto Funyo s'y était également joué et j'étais devenu Vice Champion Européen par deux fois !


C'est avec impatience que j'attends ce rendez vous annuel, même si je sais que la pluie est souvent présente en terre Nivernaise ce qui pimente souvent les courses ! (Bien que les prévisions météo soient bonnes à l'heure actuelle). Comme à mon habitude je ne lâcherai rien , nous avons encore progressé dans la compréhension de l'auto et, c'est donc gonflé à bloc que j'arriverai dans la Nièvre avec le podium comme objectif !


Focus sur le tracé:


Ce circuit à été pendant très longtemps le cadre du Grand Prix de France de Formule 1. C'est donc sur le tracé F1 que nous évoluerons, comme à Barcelone en début d'année.


Aujourd'hui long de 4 411 mètres, le circuit de Magny-Cours reprend des virages existant sur d'autres circuits de Formule 1, ce qui en fait une piste très technique et très complète. Les noms de Adélaïde, Imola, Estoril ou Nurburgring sont assez évocateurs !


La ligne droite des stands débouche sur une courbe à gauche très rapide ou il y a deux points de corde, courbe piègeuse lorsqu'il pleut car il y a souvent une rigole d'eau qui amène de l'aquaplaning !


Dans la foulée nous rentrons dans Estoril, une longue courbe à droite ou la trajectoire d'entrée est primordiale pour sortir le plus vite possible car elle conditionne une très longue ligne droite ou l'on peut dépasser ! Estoril martyrise les pneus de l'auto mais aussi le pilote, G latéraux et apnée (!) sont au rendez vous !


Au terme de cette longue ligne droite, ou la vitesse maxi est atteinte sur le circuit, le freinage d'Adélaîde, le virage en épingle le plus lent du circuit, bien qu'il ne présente pas de difficulté particulière il va conditionner une grande relance. C'est à ce virage que se font les dépassements et parfois les accrochages !


Nous relançons donc ensuite vers la chicane d'une Nurburgring, une chicane rapide ou les sensations sont immenses car le temps de freinage est très court, on rétrograde juste un rapport et on ré-accélère immédiatement.


Au sortir de cette chicane nous arrivons le sur le 180°, un virage à gauche avec plusieurs trajectoires possibles, c'est ici que j'y ai ma botte secrète ! Mais secret professionnel oblige je ne peux rien vous dire !! ;-)


Nous arrivons en suite sur Imola, une autre chicane rapide mais vallonnée, on ne voit pas le point de corde en entrée et c'est vraiment tout au feeling ! En cas de mauvaise trajectoire en entrée de virage la sanction peut être immédiate en sortie, c'est le bac à graviers. Une chicane très piégeuse lorsqu'il pleut car il y a aussi une rigole d'eau.


Nous arrivons ensuite sur Chateau D'eau, un virage à droite à 90° assez technique car le positionnent au freinage est primordial pour bien en ressortir, il y a également possibilité de dépassement ici.


Nous abordons ensuite la descente vers le lycée, initialement il y avait une chicane très compliquée ici, qui a été enlevée, nous arrivons donc sur un petit virage à gauche sans grande complexité.


Pour finir le tour la chicane du Complexe qui va conditionner la ligne droite des stands, les vibreurs sont en général assez haut donc interdiction d'y monter avec nos autos, ce que les berlines se permettent allègrement !! Et le tour est fini.


Voyons maintenant ci dessous le tour en caméra embarquée avec mon coéquipier Yann BURGUET:



Je vous retrouve dès Vendredi matin pour les premiers essais libres et premières impressions sur ma page facebook https://www.facebook.com/RenaudMalinconiRacingDriver/


Stay tuned !


Renaud

41 vues0 commentaire