TOTAL CLOUD: QUAND LA SAUVEGARDE EXTERNALISÉE EST VITALE POUR UNE ENTREPRISE

Publié le 22 Avril 2017

Bonjour à tous,

Aujourd'hui, mon partenaire TOTAL CLOUD, nous explique pourquoi la sauvegarde de données est très importante pour une entreprise.

Un système de sauvegarde des données informatiques inappropriée peut avoir des conséquences graves pour une PME. Quelles sont les questions préalables à se poser ? Quelles sont les précautions à prendre ? TOTAL CLOUD zoome sur les BONNES PRATIQUES autour de la Sauvegarde Externalisée.

Ce qu’il faut savoir

La plupart des PME sous-estime encore la valeur de leurs données informatiques. Pourtant, la pérennisation des données peut conditionner leur développement, voire leur survie.

Dans bon nombre d’entre elles, la sauvegarde des données est négligée alors qu’il existe des actions simples et totalement fiables.

Les données constituent le capital vital d’une PME. Il faut donc les « choyer » au maximum, anticiper, et s’assurer qu’elles seront récupérables quel que soit le(s) problème(s) qui survien(nen)t :

  • Virus
  • Vol
  • Piratage
  • Erreur de manipulation
  • Intention malveillante
  • Incendie ou sinistre…

Définir une bonne politique de sauvegarde c’est donc assurer la continuité de son activité en cas de menace. Nous parlions du caractère vital d’une bonne sauvegarde… Il faut en effet savoir que 80% des entreprises ayant perdu leurs données informatiques font faillite dans les 12 mois qui suivent.

Quelques exemples…

Prenons l’exemple simple de la messagerie. Si celle-ci ne peut pas être restaurée en cas de défaillance du système, non seulement l’activité de l’entreprise s’en trouve impactée mais cette dernière se voit également privée de données considérées aujourd’hui comme des documents originaux, qui valent preuves légales en cas de litige 1.

A cet exemple peut s’ajouter celui des fichiers sensibles – comme les bases de données clients ou rapports financiers – dont la disparition a systématiquement des impacts considérables.

Un mode de sauvegarde connu mais peu adapté pour les PME

La première méthode de sauvegarde est aussi la plus connue de tous. C’est celle qui consiste à sauvegarder ses données sur un support physique. Il peut s’agir d’une simple sauvegarde sur un disque dur externe ou encore de sauvegardes sur des systèmes de bandes magnétiques de type LTO. Ce sont les solutions parmi les plus adoptées par les TPE-PME alors même qu’elles demandent une manipulation manuelle récurrente :

– très chronophage
– avec des risques de maladresses ou d’erreurs (on dit bien que l’erreur est humaine !)
– souvent confiées à des personnes dont ce n’est pas le métier… sans parler des périodes de congés.

A noter également que la fiabilité des supports de sauvegarde laisse à désirer. La durée de conservation des données sur une clef USB est par exemple liée à la qualité d’isolation de la clef ; elle est donc très variable. Pour ce qui est des médias optiques, CDR S/DVD Rs, leur durée de vie est également largement surestimée.

Il faut donc impérativement soustraire tous ces problèmes des politiques de sauvegarde.

La solution des TPE – PME : la sauvegarde externalisée

Les dirigeants d’entreprise sont conscients de tous ces enjeux vitaux et sont désormais de plus en plus nombreux à externaliser la sauvegarde de leur patrimoine informatique dans une salle d’hébergement sécurisée.

Solution automatique, transparente et totalement fiable, la sauvegarde externalisée est parfaitement adaptée aux contextes et enjeux des TPE /PME. Totalement déchargée des contraintes techniques et à l’abri des risques de pertes de données, elles peuvent se consacrer à leurs métiers, sereinement.

Pour quels avantages ?

La sauvegarde externalisée :

– garantit une sécurité maximale ainsi qu’une confidentialité des données informatiques
– ne nécessite aucun investissement en matériel, logiciel ou formation
– assure un gain de temps d’exploitation, et donc un gain d’argent
– représente une solution évolutive, adaptée aux besoins et préoccupations des entreprises

​​​​​​​
En bref, une solution fiable, sécurisante et donc gagnante pour toutes les TPE-PME.

1 La valeur juridique du document électronique est équivalente à celle de l’acte sous seing privée. Article 1316 du code civil.

Rédigé par Blog Renaud Malinconi

Repost 0