Team V-USA et Renaud, sur le podium de Motorland-Aragon !

Publié le 4 Juillet 2016

Bonjour à tous !!!!


Quel week end à Motorland Aragon, un circuit que je découvrais pour la première fois !

Rapide, tout en rythme, le circuit était conforme à ce que j’avais pu découvrir sur le simulateur, à une chose près : la chaleur ! Car planté au milieu de nulle part, ou plutôt si, du désert !

Inutile de vous dire que les moteurs comme les pilotes ont eu très chaud.

En préambule, la date de cette course tombait au moment où V de V, l’organisateur, annonçait les gagnants pour le concours de la plus belle décoration de carrosserie, et je dois vous dire un grand merci à tous, car vous avez été très nombreux à liker ma photo et c’est à vous que je dois ma victoire à ce concours !! Avec presque 2000 likes l’auto a été fortement plébiscité. Je remercie également V de V pour avoir mis ma voiture, aux couleurs de V-USA mon partenaire, dans le programme officiel des 24H du Mans, le Hors-série Spécial 24H Auto hebdo, et le livret des 24H.

Plusieurs centaines de milliers d’exemplaires au total de toutes ces publications !

Team V-USA et Renaud, sur le podium de Motorland-Aragon !
Team V-USA et Renaud, sur le podium de Motorland-Aragon !
Team V-USA et Renaud, sur le podium de Motorland-Aragon !
Team V-USA et Renaud, sur le podium de Motorland-Aragon !

Pour en revenir à la course, nous avions décidés de partir sur les réglages de la dernière course au Paul Ricard, réglages qui m’avaient donnés satisfaction sur le comportement global de l’auto.


La stratégie pour cette course était la suivante : Découvrir le circuit sur la première séance d’essais libres et appréhender les réglages de l’auto et l’évolution de la piste sur la deuxième séance libre en perspective de la qualif.

Le timing était très serré car les deux séances libres et la qualif étant dans la même journée du
vendredi, nous n’avions pas droit à l’erreur.

La relative fraicheur du matin faisait place à une intense chaleur les après-midis et c’est sur une piste surchauffée par le soleil Espagnol que les 15 minutes de qualifications se sont déroulées le vendredi après-midi.

Nous avions anticipés l’évolution du comportement de l’auto, mais pas assez, et un léger sur-virage fit son apparition à mi-séance, m’handicapant très légèrement, je finis avec le 4eme temps à seulement quelques dixièmes derrière les 3 premiers. La performance est là et de bonne augure pour la suite car nous avons pu emmagasiner des infos sur l’évolution du comportement de l’auto quand la piste est très chaude, et cela nous servira !

Comme depuis le début de la saison nous sommes mélangés avec les SP05, plus puissante, et la course 1, qui se déroule samedi matin, ne déroge pas à la règle.

Apres un départ moyen, ou je n’ai pas perdu de places mais où je n’en ai pas gagné non plus, un quatuor de tête dont je fais partie se détache, avec d’incessants dépassements. A ce moment-là l’issue de la course est incertaine tant la bataille fait rage. Mais à mi-course un safety car fait son apparition, regroupant ainsi tout le peloton, et donc certaines SP05, plus puissantes qui étaient à l’arrière. Et ce qui devait arriver arriva à la relance, une SP05 vint s’intercaler entre les 2 premiers et moi, sans possibilité de la doubler. Troisième dans le dernier tour, je manque ma relance à la sortie de la ligne droite pour ne pas toucher la SP05 et c’est à ce moment-là que le quatrième me passe dans le dernier virage. Inutile de vous décrire ma frustration car d’une part notre course a été faussée, et c’est embêtant car nous jouons le championnat et d’autre part je me fais doubler dans le dernier virage. Pour couronner le tout mon temps en course à 5 centièmes du meilleurs temps démontre une nouvelle fois que nous sommes vraiment dans le coup.


Nous profitons du reste de la journée du samedi pour faire les révisions d’usage sur la voiture.


La course 2, se déroulant dans la fraicheur toute relative du dimanche matin, nous décidons de ne rien toucher aux réglages et de ne faire juste qu’en ajustement de pressions de pneus.

Je repars donc P4, et dès le départ la voiture se montre performante, mon rythme est bien supérieur aux autres, et je passe un à un mes concurrents pour me retrouver en tête. La bagarre a 4 reprendra du plus belle quelques tour plus tard, mes concurrents ayant refait leur retard sur moi, nous nous échangeons nos places aux rythmes de dépassement forts sympathiques. Vers la mi-course, je marque un peu le pas au niveau de la performance, je décide alors de calmer un peu le jeu et de laisser refroidir un peu mes pneus l’espace d’un ou deux tours. La stratégie fonctionne bien car je retrouve de la performance et je parviens à ramarrer les 3 hommes de têtes. Je passe alors en troisième position. Les écarts entre nous 4 sont infimes à ce moment-là de course nous sommes tous roues dans roues et le phénomène d’aspiration joue à plein à Motorland. Bien calé dans mon aileron le quatrième tente une dernière attaque dans la dernière boucle. En survitesse par rapport à moi je dois m’incliner au risque d’un accrochage, synonyme de perte de gros points ici, car cette course est à coefficient 1.5. Je finis une nouvelle fois quatrième.


La troisième et dernière course se déroule en plein après-midi, la chaleur est à son comble, et tout le monde sait que cela va être rude !

On prend les mêmes et on recommence ! La bagarre à 4 reprend de plus belle dans cet ultime round, un accrochage entre les deux premiers me laisse l’instant de quelques mètres premier, mais le pilote derrière moi qui a anticipé la manœuvre, et arrivant plus vite me passe. C’est alors que des SP05, revenues de derrière font leur apparition et viennent perturber une nouvelle fois notre course. Je pers la seconde place, laissant filer ainsi le second. J’ai été obligé de lever fortement le pied en me faisant dépasser par une SP05 pour éviter le contact.

A ce moment-là de la course les places sont figées, je suis troisième, le premier est trop loin et mon objectif est de ramarrer le deuxième. C’est alors qu’un safety car fait son apparition, regroupant ainsi le peloton des SP05 mais aussi des F5.

Le régime de safety car durera deux tours, mais aura été bénéfique pour moi car pour le coup je suis au contact du premier est du deuxième. Et la lutte peut repartir de plus belle. Les deux premiers se frictionnent fort ce qui occasionne la sortie de piste du leader, me voilà deuxième à ce moment. Pas pour longtemps malheureusement car une nouvelle fois, une SP05 revenu de derrière me fait perdre légèrement le contact, il n’en fallait pas moins à mon poursuivant, qui n’a pas été gêné pour me doubler. Je finis donc troisième de la dernière course du weekend, avec pour seule consolation le record du tour en course.
 

 

Parfois la performance est là et la réussite ne suit pas… J’avais jusqu’à présent gagné sur tous les circuits, mais je ramène des points important pour le championnat et je n’ai pas cassé l’auto. Le championnat est plus serré que jamais ce qui annonce encore de belles bagarres pour les meetings du Mugello en Septembre et de Magny cours en Octobre.


Je tiens à remercier une nouvelle fois mes partenaires, sans qui, cette saison extraordinaire ne serait pas possible, le Team V-USA et son Team Manager Laurent Lamolinairie, et bien sur mon ami et responsable de voiture Frédéric Farniere qui veille au grain, toujours prêt à effectuer un réglage de dernière minute !


Maintenant place à la trêve estivale, je vous souhaite à tous de bonnes vacances !!


Stay tuned


Renaud

Team V-USA et Renaud, sur le podium de Motorland-Aragon !
Team V-USA et Renaud, sur le podium de Motorland-Aragon !
Team V-USA et Renaud, sur le podium de Motorland-Aragon !
Team V-USA et Renaud, sur le podium de Motorland-Aragon !
Team V-USA et Renaud, sur le podium de Motorland-Aragon !
Team V-USA et Renaud, sur le podium de Motorland-Aragon !
Team V-USA et Renaud, sur le podium de Motorland-Aragon !
Team V-USA et Renaud, sur le podium de Motorland-Aragon !
Team V-USA et Renaud, sur le podium de Motorland-Aragon !
Team V-USA et Renaud, sur le podium de Motorland-Aragon !
Team V-USA et Renaud, sur le podium de Motorland-Aragon !
Team V-USA et Renaud, sur le podium de Motorland-Aragon !

Rédigé par Blog Renaud Malinconi

Repost 0