Circuit Bugatti - Le Mans: Focus sur le tracé

Publié le 20 Avril 2016

Circuit Bugatti - Le Mans: Focus sur le tracé

Bonjour à tous,

Comme je vous l'annonçait dans mon post précédent, je ferais aujourd'hui un focus sur le circuit Bugatti du Mans.

Construit en 1965, le circuit Bugatti est mondialement connu pour accueillir les GP de France Moto et 24H Moto.

D'une longueur de 4.185 km, il ne faut pas le confondre avec le Circuit des 24H dont il reprend la ligne droite des stands, la courbe Dunlop et la descente vers la Chapelle mais qui lui fait plus de 13 km !

Le Bugatti est un circuit tout en rythme qui ne laisse que peu de répit au pilote à part dans la ligne droite des stands et le retour vers le Chemin aux Boeufs.

Le tracé à été quelque peu "adouci" depuis la fin des années 90, notamment le freinage au bout de la ligne droite des stands, à l'arrivée sur la courbe Dunlop. Ce freinage était un vrai morceau de bravoure, car il fallait assurer un freinage en appui à plus de 200 km/h, aucun erreur possible sinon la sanction était inévitable: le mur !

En suivant, le ralentisseur Dunlop est une simple chicane gauche-droite qui amène sur la descente vers le virage de la Chapelle, qui aujourd'hui tient plus lieu d'une courbe à droite que d'un virage arrêté comme j'avais pu le connaitre par le passé.

La sortie de la Chapelle nous propulse vers la courbe du Musée, grande courbe à gauche, très légèrement relevée, plusieurs trajectoires sont possibles.

Vient ensuite une nouvelle descente vers le double droite du Garage Vert, attention ici la trajectoire est primordiale pour ressortir rapidement de ce virage. En effet, il y a en suivant une longue ligne droite ou souvent la V-max est atteinte synonyme de dépassement possible.

A l'issu de ce freinage, le rapide gauche droite du chemin aux Bœufs ou les vibreurs peuvent se mordre allègrement nous emmène vers les S bleus, un enchaînement très technique ou avoir la bonne trajectoire est ici aussi primordial si on ne veut pas se faire doubler dans l'ultime virage du circuit, le double droite du raccordement. Et le tour est bouclé !

le Bugatti est un circuit qui m'a réussi à chaque fois que j'y ai roulé, et j'espère que pour nos retrouvailles, 18 ans après, je pourrais y faire un bon résultat ! 18 ans, ça se fête, non ??!!

Ci dessous un tour en caméra embarquée.

Rendez vous maintenant vendredi matin pour les premiers essais et les premières impressions sur ma page facebook: Objectif Funyo 2016 !

Allez, je vous laisse j'ai mon sac à finir !

Stay tuned

Renaud

Rédigé par Blog Renaud Malinconi

Repost 0