Funyo – L’histoire fantastique d’un passionné.

Publié le 22 Octobre 2015

proto funyo

Pourquoi FUNYO? « Fun parce que ça l’est, Y pour Yves et O pour Orhant !  »

Mais qui est Yves ORHANT?

Natif de Gennes-sur-Seiche entre Rennes et Laval, Yves ORHANT est avant tout un grand passionné d’auto, il pratique le karting dès l’âge de 17ans et aura l’honneur de participer à 9 éditions des 24H du Mans.

Côté professionnel, il travaille pendant 10 ans pour Cooper Standard. Son rêve d’auto n’aura jamais était aussi présent jusqu’à cette année là où il se décide à passer à l’acte en 1999.

« Je rêvais de fabriquer des voitures de course. Alors, je me suis lancé. J’ai imaginé et construis une voiture que j’ai exposée à un salon. Un client m’en a commandé trois d’un coup » 

Il participe dès lors à des meeting dès 2002 en tant que pilote sur ses protos : « Au départ, nous étions mélangés avec deux autres constructeurs », explique-t-il, par la suite le rêve abouti lorsqu’en septembre 2007 Eric Van de Vyver, désormais célèbre organisateur de course, mandaté à l’époque par la Fédération française de sport automobile (FFSA) lui demande alors de développer plus d’auto pour créer un challenge indépendant dans les VdeV Séries, il s’y attelle et c’est donc en Mars 2008 que le challenge FUNYO démarre lors de la manche, qui est encore aujourd’hui l’entame du championnat, sur le circuit de Barcelone.

Sept ans après cette première course le challenge est pérennisé et les modèles se suivent et évoluent avec pas moins de 150 prototypes produits.

Cette année Yves Orhant s’offre le plus beau des présents pour fêter ses 60 ans puisque son nouveau projet est à l’essai et sera éprouvé lors du début du championnat du 20 au 22 mars 2015, Le Super Proto ( S.P.05 ) ! Un prototype de course toujours plus performant et pour un coup de revient en accord avec l’esprit du premier jour…


Les différents modèles de Funyo

Les 3 premiers modèles sont produits en petites quantité, YO Concept créé donc la Funyo 1, cinq exemplaires sont ainsi produits et servent de tremplin pour faire évoluer la Funyo. Dans les coulisses les Funyo 2 ( six exemplaires ) et 3 ( buggy produit à 6 exemplaires ) sortent ainsi du moule. Vous l’aurez compris les Protos 1 et 2 servent de base pour la première barquette produite en grande quantité qui sera donc la Funyo 4.


 Funyo 4 RS puis RC

Le premier proto Funyo commercialisé à grande échelle vous l’aurez compris est donc le Funyo 4, équipé à la base des 2.0 Peugeot des 306 S16 communément appelées 306 RS (167ch) pour la version Funyo 4 RS puis des 206 RC (177ch) pour la version Funyo 4 RC, la puissance est portée à 190ch sur les barquettes.

Le châssis utilisé est de type tubulaire acier auquel est ajouté un arceau acier de 45mm de diamètre / 2.5. Il est suspendu sur triangles superposés et bénéficie d’amortisseurs à gaz Bilstein.

Le bloc 2 litres 16 soupapes de 190ch est en position transversale arrière. Avec un poids de 590 kg les performances sont vite au rendez-vous, une vitesse maximum de 232 km/h et un 0 à 100 km/h en 4’ environ!

Aujourd’hui on ne trouve plus que des versions RC, vous pouvez trouver à présent un kit vous permettant de convertir votre Funyo 4 RC en Funyo 5 !


 Funyo 5

Cette barquette Funyo 5 ne déroge pas à la règle, elle reprend la base de la funyo 4 et se voit améliorée.

Le moteur reste le même seul les deux radiateurs sont changés, le châssis est amélioré avec notamment un rallongement de la crémaillère de direction, entre autre ainsi que la modification de la tubulure de la partie avant. Dans le même esprit, de nouveaux triangles sont installés. L’empattement est supérieur de 85mm

L’aérodynamisme est revu entièrement et l’allure générale s’affine. Elle accueille de nouvelles jantes et des feux à LED.

Cette version est aujourd’hui la plus courante et tiens les beaux rôles dans le challenge FUNYO. La 7 aurait pu la détrôner mais il est difficile de faire mieux que la perfection !


Funyo7

En marge du franc succès de la Funyo 5, la 7 voit le jour, ce prototype est une conception originale qui n’a rien en commun avec les autres châssis Funyo.

Elle bénéficie d’un châssis tubulaire acier renforcé de panneau alu.

En lieu et place des étriers origines classiques sont disposé des étriers 4 pistons « outlaws ». Egalement remplacée la transmission d’origine laisse sa place à une boite SADEV SL75 5 rapports, les amortisseurs sont désormais de la marque « ALP » et l’on peut apercevoir un nouveau set de roues Speedline/Michelin.

Le bloc moteur est remplacé et également déplacé puisqu’on le trouve en position longitudinale au lieu de transversale au par-avant. On trouve désormais le bloc EP6DTS ( 1.6THP que l’on retrouve chez Peugeot et Mini ) qui développe pas moins de 220ch !  Avec 600kg sur la balance il faut compter donc 2.72kg/ch pour ce nouveau proto, une donnée comparable à bon nombre de grosses sportives, un rapport poids puissance qui commence à causer comme on dit !

La gestion électronique n’est plus de Magnetti Marelli SRA mais désormais une gestion spécifique « FH Electronics ».

Le prototype est plus large, plus long, les voies avant et arrières sont agrandies et toujours réglables tandis que l’empattement est largement allongé. Comme vous avez pu vous en apercevoir quelques lignes au dessus elle prend un peu de poids puisqu’elle atteins aujourd’hui les 600kg au lieu des 590kg des séries précédentes.

La capacité du réservoir fait un bon de 20l à 80l ! De quoi participer à des endurances endiablées.

Contrairement à ses aînées, cette barquette homologuée groupe CN/R3 n’est pas éligible au challenge Funyo. Elle est destinée aux Endurance VdeV, meetings « Série F.F.S.A. », Courses de côtes et autres. Le challenge ne les acceptant pas, seul les Funyo 5 et SP 05 sont éligibles.


Le Super Proto 05 (S.P.05)

Dernier modèle du plateau YO Concept, cette barquette propulsion est équipée d’un bloc quatre cylindres Peugeot en position longitudinale arrière.

Cette funyo bénéficie de toutes les avancées des funyo 5 et 7, elle se voit également attribuée un tout nouveau moteur!

Le bloc 1.6l THP de la RCZ développant 250ch est donc en place pour officier avec aisance dans un poids plume global de 630kgs (30kg de plus que la Funyo 7). Un rapport poids puissance de 2.52kg/ch, si ce chiffre ne vous dit rien, cette SP05 a un rapport poids puissance comparable à celui d’une Ferrari 458 Speciale, d’une 911 GT3 Cup ou d’une McLaren MP4 12C ! Ajoutez à ça le fait que ce proto est plaqué au tarmac avec une direction très réactive et un comportement performant et vous obtenez des chronos détonants !

Top-Chronos 2014 des différentes séries sprint françaises
(Circuit de Nevers- Magny-Cours)

  • 1 S.P.05 by Funyo : 1’46″898
  • 2 Bugatti Veyron : 1’48″120 (+1″222)
  • 3 Koenigsegg C.C.X. : 1’48″904 (+2″006)
  • 4 Funyo F5 : 1’51″431 (+4″533)
  • 5 RCZ : 1’54″292 (+7″394)
  • 6 Porsche 997 GT3 RS : 1’55″720 (+8″822)
  • 7 Mitjet 2L : 1’57″139 (+10″241)
  • 8 Nissan GTR : 1’58″237 (+11″339)
  • 9 Clio Cup : 2’00″082 (+13″184)
  • 10 Mitjet 1300 : 2’06″641 (+19″659)

Pour le tarif, véhicule complet, version « challenge », prêt a rouler il faudra compter 42.000€HT soit à peine plus de 50.000€TTC ! Un tarif attractif pour une auto de course haute en couleur !

Fiche technique complète : http://www.funyo-sportproto.com/la-funyo/22-sp-05.html


===C===H===A===L===L===E===N===G===E========F===U===N===Y===O===


Le challenge Funyo en VdeV réunit près de 30 autos par date et peut se venter de faire parti des événements les moins onéreux dans le monde du sport auto !

En effet vous pouvez participer à une saison complète pour seulement 15.000€ !!! ( Hors location du véhicule ).

Ce challenge a bâtit son succès par la jovialité qui y règne et ces coups réduits, c’est donc naturellement qu’il s’intègre dans les séries VdeV qui véhicule le même état d’esprit.

Six meetings sont organisés pour dix-sept courses au total sur la saison complète.

1er Meeting : Circuit de Catalunya ( Espagne )

2ème meeting : Circuit de Mugello ( Italie )

3ème meeting : Circuit de Motorland Aragon ( Espagne )

4ème meeting : Circuit de Dijon-Prenois ( France )

 5ème meeting : Circuit Paul Ricard ( France )

6ème et dernier meeting : Circuit de Nevers Magny-Cours ( France )


Vous l’aurez compris, la passion qui anime depuis ses débuts Yves ORHANT est toujours intacte, présente et inonde les FUNYO d’une identité remarquable.

S’il m’était un jour donné le pouvoir de réaliser un rêve, mon seul souhait serait de vivre une aventure telle que la sienne! De la passion, du rêve et de la réussite !
Bonne route, merci pour tout et un joyeux anniversaire M. ORHANT !!!


Article rédigé par Jacky CUCURNI
Texte et mise en page de Jacky CUCURNI

Informations : Site Proto-Funyo, Le journal de Vitré, site Ouest-France.com

Sources photo : Site et page Facebook Proto-Funyo, Drive ‘n Passion.

Un grand merci à Alexandre pour toutes les informations fournies pour le montage de cet article.

Rédigé par Blog Renaud Malinconi

Repost 0